S’associer ou créer un partenariat, pas facile à faire

associé ou partenaireCombien d’entrepreneurs sont désireux de s’associer avec d’autres personnes pour apporter un plus à leurs clients.

 

S’associer ou trouver le bon partenaire demande beaucoup de précautions.

Combien d’entre vous ont déjà essayé de créer un vrai partenariat et qu’en fin de compte, vous vous êtes aperçus que vous faisiez tout le travail et que le fameux associé ne vous a rien apporté.

Pour chercher le bon partenaire, celui qui travaillera autant que vous, qui vous respectera et qui respectera l’activité que vous faîtes est dur à trouver, on ne prend pas la première personne venue pour créer une association ou un partenariat. Vous risqueriez de vous en mordre les doigts.

Le but est que vous apportiez un plus à vos clients et vice-versa, si il n’y a que vous qui travaillez autant restez tout seul.

Comment trouver le vrai partenaire ?

  • Déterminez pour quelles tâches ou prestations, vous avez besoin d’un partenaire.
  • Si celui-ci est sur les réseaux sociaux, pourquoi ne pas étudier son profil, ses publications, les articles de son blog. Tous ces éléments sont déjà une bonne source de renseignements sur votre futur partenaire.

On peut avoir de surprenantes surprises sur le comportement des personnes sur les réseaux sociaux, des fois j’en suis même encore étonnée. Cela vous permettra déjà de cerner la personne que vous désirez prendre en partenaire.

Songez aussi à votre réputation en tant qu’entrepreneur, si vous trouver un mauvais partenaire, votre réputation en souffrira aussi.  Une mauvaise réputation est égale à aucun client.

Dîtes-vous  que si le comportement de cette personne vous déplaît sur les réseaux sociaux, peut-elle être réellement un bon partenaire.

La personne qui attend que vous fassiez le boulot ne vous apportera rien sauf peut-être une désillusion.

  • D’un commun accord, imposez-vous des règles afin que le travail soit équitable pour chacun.
  • Pensez que votre partenaire cherche aussi à avoir plus de prestations et de clients donc plus de rentrées d’argent. Bah oui, on ne travaille pas pour la gloire, non plus !
  • Savoir se remettre en question n’est pas un signe de faiblesse, tout chef d’entreprise doit le faire car une fois que vous avez un partenaire ou associé, il est très difficile de lui dire « j’ai réfléchis je ne veux plus de partenariat ou d’association ».

Que ce soit un partenaire lambda ou un membre de sa famille, choisir son partenaire n’est pas une chose aisée alors pensez avant tout à votre activité, votre réputation, Est-ce que cela vous apportera réellement quelque chose ?

Vaut mieux être seul que mal accompagné !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *