Entrepreneurs, arrêtez de dire « je suis auto entrepreneur »

alfort secretariatJe constate que depuis que le régime de l’auto entreprise est né, que beaucoup d’entrepreneurs confondent le statut juridique et le régime fiscal de leur activité.

Arrêtez de crier à tue-tête « je suis auto entrepreneur »

Non, vous n’êtes pas auto-entrepreneurs mais un entrepreneur qui a un régime fiscal différent que les sociétés.

Imaginez qu’une société qui a un statut juridique de SARL, par exemple. Le gérant se présente et vous dit « je suis SARL ».

Est-ce que cela vous paraît normal !

Non et vous avez raison et bien sûr vous le trouvez ridicule.

Mettez-vous à la place de vos futurs clients et vous constaterez qu’ils vous trouveront aussi ridicule de vous présenter de cette façon.

Si déjà au démarrage, vous n’arrivez pas à faire la différence entre un régime fiscal et un statut juridique.

Posez-vous la question si vous êtes réellement prêt pour l’aventure de l’entrepreneuriat.

Tout d’abord, les statuts juridiques les plus courants

  • Entreprise individuelle
  • EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limité)
  • EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limité)
  • SARL (société à responsabilité limité)
  • SAS (société par actions simplifiée)
  • SA (société anonyme)
  • SCI (société civile immobilière)

Les régimes fiscaux

  • imposition sur les bénéfices
  • imposition sur le revenu

 

Le site de l’AFE (l’agence France entrepreneur) vous donne pleins d’informations sur les statuts juridiques et les régimes fiscaux, n’hésitez pas à le consulter.

https://www.afecreation.fr/pid223/7-choisir-un-statut-juridique.html

 

Apprenez à vous présenter correctement auprès de vos prospects, c’est vital.

Auto entrepreneur n’est pas un métier !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *