AAH,

Qu’est-ce que l’AAH ?

Le terme AAH est un acronyme qui signifie « allocation aux adultes handicapés ».
C’est une prestation mensuelle que les personnes atteintes d’un handicap physique ou mental peuvent percevoir sous certaines conditions.
En France, l’AAH a été créé en 2005 et est ouverte aux personnes âgées de 20 à 60 ans.
Pour en bénéficier, il faut remplir certaines conditions liées à l’âge, le handicap et à la situation des revenus.
L’AAH est en fait, un dispositif important de la politique française de l’intégration des personnes handicapées.
Elle permet aux bénéficiaires de vivre mieux avec leur handicap et d’accéder à des services et à des aides adaptés à leurs besoins.

Quel organisme la délivre ?

Cette aide financière est accordée par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) anciennement appelée COTOREP.
Elle est versée par la Caisse d’Allocations Familiales.

Quelles sont les conditions pour l’obtenir ?

Les conditions pour l’obtenir sont déterminées par la CDAPH.
En effet, il faut avoir un taux d’incapacité permanent d’au moins 80 %.
La personne handicapée dont le taux d’incapacité est compris entre 50 et 79 %, celle-ci peut faire une demande d’AAH, dans la mesure où son handicap représente une impossibilité d’accès à l’emploi et qui ne peut pas être compensé par des aménagements comme un poste de travail adapté.
Il faut également être âgé au minimum de 20 ans et résidant en France, les mineurs âgés de 16 ans peuvent également faire la demande si, ils ne sont plus considérés à charge.
Enfin, les ressources de la personne handicapée et du foyer sont prises en compte et ne doivent pas dépasser un certain plafond annuel.
Par exemple, une personne seule, sans enfant, ne pourra pas dépasser le plafond annuel de 11 480 euros.

Quelles démarches faut-il faire ?

Vous devez toutefois faire la demande auprès de la MDPH de votre lieu de résidence et transmettre le formulaire 15692*01, accompagné des pièces justificatives comme :
  • un certificat médical de moins de 1 an
  • photocopie recto-verso d’un justificatif d’identité
  • photocopie d’un justificatif de domicile,
  • attestation de jugement en protection juridique si vous êtes sous protection juridique.
Depuis le 1er avril 2022, le montant de l’AAH a été revalorisé de 1,8 % puis de 4% le 1er juillet 2022.
Son montant est passé de 919 euros à 956 euros pour une personne célibataire et sans ressources.

Peut-elle être cumulée avec d’autres aides ?

 

L’AAH, elle peut être cumulée avec d’autres aides selon les différentes conditions des organismes compétents.
Elle peut être cumulée :
  • avec un complément ressources (selon votre taux d’incapacité, votre capacité de travail, et ne pas percevoir des revenus d’activité depuis au moins 1 an) ;
  • à la majoration pour la vie autonome (personne présentant un handicap de 80 % sans activité professionnelle et bénéficiant d’une aide au logement) ;
  • avec la prime d’activité (remplace la prime pour l’emploi et le RSA activité) ;
  • avec la retraite, sauf si votre taux d’incapacité est compris entre 50 et 79 %, pas de cumul ;
  • avec vos revenus professionnels ;
J’espère avoir répondu à vos interrogations et surtout n’hésitez pas à commenter ou partager l’article.
AAH, allocation aux adultes handicapés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.