chômage partiel

Chômage partiel en période de confinement

En cette période de confinement, le Gouvernement a indiqué que les entreprises peuvent mettre leurs salariés en chômage partiel.

Une situation difficile pour des milliers personnes, les factures s’accumulent et les créanciers ne veulent pas attendre que la situation s’arrête pour obtenir le paiement.

Il faut effectivement connaître la somme que vous pouvez percevoir à la fin du mois.

Aujourd’hui, j’ai donc décidé de vous apporter des éclaircissements sur le chômage partiel que votre employeur a peut-être d’ores et déjà mis en place.

Qu’est-ce que le chômage partiel ?

Il n’y a plus d’activité, plus de clients, votre entreprise est contrainte de réduire ou de suspendre son activité suite à cette situation exceptionnelle.

Cela se traduit par la diminution temporaire de la durée hebdomadaire de travail ou la fermeture temporaire complète ou partielle de l’entreprise.

Pendant la période de chômage partiel, votre contrat de travail est effectivement suspendu .

Etes-vous concerné ?

Actuellement, le Gouvernement a déterminé les entreprises devant travailler et celles devant fermées.

Je vous mets le lien du Gouvernement où vous pouvez retrouver la liste des activités : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 

Quelles démarches devez-vous faire ?

Pour vous salarié :  aucune démarche n’est effectuée.

Pour vous employeur : vous devez déposer votre demande sur le portail dédié https://activitepartielle.emploi.gouv.fr/ en même temps que le placement des salariés en activité partielle.

L’administration a au maximum 15 jours pour instruire la demande.

A l’issue de ce délai et en l’absence de réponse de l’administration, la demande est réputée acceptée.

Salariés, combien allez-vous êtes rémunérés ?

Vous allez donc percevoir au minimum jusqu’à 70 % de la rémunération antérieure brute, celle-ci peut être augmentée par l’employeur.

En cas de formation pendant l’activité partielle, cette indemnité est ,portée à 100 % de la rémunération nette antérieure.

Employeurs, quelles compensations allez-vous avoir ?

Ainsi, vous pourriez bénéficier d’une allocation forfaitaire cofinancée par l’Etat et l’Unédic, elle sera donc de :

  • 7,74 euros pour les entreprises de moins de 1 à 250 salariés ;
  • 7,23 euros pour les entreprises de plus de 250 salariés.

J’espère que cet article vous a apporté des réponses claires.

Vous avez besoin d’informations complémentaires, n’hésitez pas à prendre contact.

contact@alfortsecretariat.com

 

Je vous mets un lien vers un article de Me Carta Lag afin de compléter les informations déjà présentes sur cet article

https://www.village-justice.com/articles/dispositif-recours-chomage-partiel-urgence-sanitaire-due-epidemie-coronavirus,34204.html.

Chômage partiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :